Permis à points : il faut se montrer très prudent (Expert)

Le gouvernement du Sénégal est déterminé à lancer le système des permis à points pour lutter contre la recrudescence des accidents sur la route. Mais, Ibrahim Ndongo, expert en transport et sécurité routière sonne l’alarme quant aux conséquences qui pourraient découler d’une quelconque précipitation à mettre en œuvre cette mesure.



Permis à points : il faut se montrer très prudent (Expert)
L’insécurité routière au Sénégal constitue une véritable problématique au Sénégal. Cependant, les précautions sont de rigueur pour en venir à bout. C’est du moins ce que pense l’expert en transport et sécurité routière, Ibrahim Ndongo qui conseille à l’Etat de ne pas mettre la charrue avant les bœufs.

«L’insécurité routière est une réalité au Sénégal. Je pense que ce qu’il faut faire avant tout c’est réunir autour d’une table tous les acteurs, surtout les automobilistes qui sont les premiers concernés. Qu’on les écoute et qu’on prenne en compte leurs préoccupations», a déclaré M. Ndongo dans les colonnes de l’Observateur.

Selon lui, la mesure phare de cette réforme consistant au retrait du permis en cas de perte de points peut être préjudiciable aux conducteurs. Car, relève-t-il, le Sénégal est différent de la France où l’automobiliste qui se voit retirer son permis peut se recycler ailleurs, contrairement au Sénégal.

Même si les réformes sont indispensables, M. Ndongo plaide pour la résolution des problèmes sociaux des transports avant de passer à un autre palier. Car, martèle-t-il, le permis à point agité n’est pas à l’origine de la baisse du nombre d’accidents en Europe.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 16 Février 2017 - 15:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter