Perquisitions-Des passeports, carnets d'adresses et autres documents emportés de chez Hissène Habré: Me El Hadji Diouf va porter plainte



Après les juges des Chambres Africaines Extraordinaires (CAE), les avocats de l’ancien président tchadien bandent les muscles à leur tour. Par la voix de Me El Hadji Diouf, ils menacent de porter plainte pour vol. Ce, après les perquisitions effectuées ce mercredi matin aux domiciles sis à Ouakam et aux Mamelles d’Hisséne Habré. Et, à l’issue desquelles, les policiers sont repartis avec  des passeports, carnets d’adresses et autres documents. Ce qui a soulevé l’ire du tonitruant avocat qui menace de fermes représailles. Ce, d’autant plus, rage la robe noire, les perquisitions se sont faites sans la présence des avocats.


En effet, c’est vers les coups de 09 heures ce mercredi matin que les forces de l’ordre sont entrées en action. Une dizaine de policiers armés ont assiégé les domiciles du détenu depuis le 2 juillet dernier pour crime de guerre, crime contre l’humanité et tortures. Arrivé au quartier Léboue de Ouakam sans sa robe d’avocat, Me El Hadji Diouf s’est vu interdire l’accès même après avoir arboré ladite tenue. Le défenseur d’Hissène Habré qui continue de soupçonner la main mise du président tchadien, Idriss Déby, n’a pas été tendre avec les juges des CAE. 


Mercredi 5 Mars 2014 - 16:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter