Perturbation des travaux à l’Assemblée : l’opposition vilipende le régime.



Les députés de l’opposition ont réussi, ce matin, à mettre leur menace qui était de perturber la tenue des travaux des commissions, en exécution. En effet, Oumar Sarr et les députés favorables au contrôle du groupe parlementaire des Libéraux et Démocrates par Aïda Mbodj ont interrompu les travaux de la commission Environnement et Développement, lors du passage du ministre Abdoulaye Baldé. S’en est découlée une confrontation entre opposition et les députés de Benno bokk yaakaar.

Cette bagarre a été, selon Me El Hadj Diouf, provoquée par ses collègues de la majorité. Ce qui est, à ses yeux, «une nouvelle forfaiture orchestrée par Moustapha Niasse, qui n’a pas la carrure pour diriger l’hémicycle »

Thierno Bocoum, de Rewmi est sur la même longueur d’onde. Exhibant sa veste et celle de Oumar Sarr, le député du Rewmi, a vilipendé un régime «aux abois et qui n’hésite pas à se servir des occasions pour démontrer qu’ils ne sont pas des démocrates».

Mais la victoire revendiquée par Thierno Bocoum et Cie est mitigée selon certains spécialistes de la politique. Car, juge-t-ils, si l’opposition a réussi à perturber les travaux des commissions, il reste que la mobilisation de leurs partisans n’a pas été au rendez-vous. 
                                                                                              

Ousmane Demba Kane

Lundi 2 Novembre 2015 - 16:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter