Phénomène des enfants de la rue : Les experts en ordre de bataille.

La cérémonie de clôture de l’atelier sur les enfants de la rue, hier, a permis aux experts de la CEDEAO de montrer leur engagement pour éradiquer ce fléau. Mais cela nécessairement par l’application des recommandations sorties de leurs travaux.



Phénomène des enfants de la rue : Les experts en ordre de bataille.
Les acteurs de la CDEAO annoncent un plan d’action pour lutter contre le phénomène des enfants de la rue. En effet, selon le Dr Abdoul Lahad Guèye directeur du centre d’observation et de suivi du département des affaires politiques, paix et sécurité, il est nécessaire de trouver la formule pour résoudre l’équation que posent les enfants qui ne vont pas à l’école. «Au Sénégal nous avons 3 200 000 enfants en âge d’aller à l’école. Sur ces 3 200 000, l’école laïque ne peut prendre que 1 200 000, alors il reste deux millions  d’enfants qui vont soit à l’école coranique, ou qui ne vont nulle part. Et ça, c’est une grande problématique», a-t-il déclaré pour faire l’état des lieux.

Néanmoins, malgré ce tableau sombre, les experts sont d’avis que ce phénomène peut être éradiqué. Mais cela doit nécessairement passer par l’application des recommandations telles que: «l’élaboration d’un instrument juridique contraignant au niveau régional sur les droits des enfants s’inspirant de la Convention des Nations Unis et adapté aux réalités socioculturelles locales ; créer des alliances et coalitions autour des thématiques clés de la problématique ; considérer le phénomène des enfants de la rue comme une urgence humanitaire nécessitant la mise en place d’une réponse adéquate, entre autres.
 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 25 Juin 2015 - 08:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter