Pierre-Emerick Aubameyang élu meilleur joueur africain de la Ligue 1 par RFI et France 24

Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne) succède à Younès Belhanda pour le prix Marc-Vivien Foé destiné à récompenser le meilleur joueur africain de Ligue 1. Le lauréat de cette cinquième édition, décerné conjointement par RFI et France 24, a largement été plébiscité par les votants.



Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang succède au Marocain Younès Belhanda. AFP PHOTO / THIERRY ZOCCOLAN
Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang succède au Marocain Younès Belhanda. AFP PHOTO / THIERRY ZOCCOLAN
Pierre-Emerick Aubameyang a visiblement marqué les esprits cette saison. Le Franco-Gabonais a eu la grâce des 68 journalistes qui devaient se prononcer. Avec 209 points, il devance haut la main le Camerounais Nicolas Nkoulou qui évolue à Marseille (81 points), et le Burkinabè Jonathan Pitroipa qui a fait les beaux jours de Rennes en début de saison (35 points). Les votants devaient choisir trois noms et leur attribuer successivement, 5, 3 et 1 points.
Pierre-Emerick Aubameyang devrait être très courtisé lors du prochain mercato. En effet, l’international gabonais est le deuxième meilleur buteur du championnat de France avec 19 réalisations. Il est devancé par le Parisien Zlatan Ibrahimovic. Fer de lance des Verts, il a été titularisé à 34 reprises en Ligue 1 cette saison et compte déjà un titre avec la Coupe de la Ligue. A deux journées de la fin de la Ligue 1, Saint-Etienne est classé 6e du championnat. Et cette belle performance, les joueurs de Christophe Galtier la doivent principalement à « PEA ».
Sept nationalités présentes dans la liste finale
Ils étaient 81 sur la ligne de départ à pouvoir obtenir ce trophée. Pour être éligibles cette année, les prétendants au titre devaient avoir disputé au moins neuf rencontres de première division. Ils n’étaient plus que onze après une première sélection réalisée par les journalistes sportifs de RFI et France 24.
Dans ce « onze » de qualité, on comptait sept nationalités, dont trois Tunisiens et deux Togolais, qui représentaient neuf clubs. Dans le détail, on peut noter que le jury a largement apprécié la prestation des Tunisiens. Aymen Abdennour (Toulouse), Saber Khlifa (Evian-Thonon-Gaillard) et le jeune Wahbi Khazri (Bastia), se classent respectivement à la 4e, 5e et 6e place de ce prix.
Malgré un début de saison tonitruant, le Burkinabè Alain Traoré (Lorient) est le dernier de la liste au classement de ce prix. Pourtant, le natif de Bobo-Dioulasso qui a été contraint de mettre un terme à sa saison en avril pour cause de blessure, s'est largement illustré avec Lorient cette saison. Mais ce jeune garçon plein de talent, d’une gentillesse incroyable, devrait refaire parler de lui rapidement.
Le prix porte depuis 2011 le nom de Marc-Vivien Foé en hommage à ce joueur camerounais, décédé le 26 juin 2003 sur la pelouse du stade de Gerland à Lyon, lors d'un match entre les Lions indomptables et la Colombie. Agé de 28 ans, Marc-Vivien Foé avait porté en France les couleurs du Racing Club de Lens et de l'Olympique lyonnais, laissant le souvenir d'un footballeur exemplaire et unanimement apprécié.
Liste des finalistes pour le Prix Marc-Vivien Foé 2013 :
Aymen Abdennour (Tunisie, Toulouse FC)
Kossi Agassa (Togo, Stade de Reims)
Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon, Saint-Etienne)
André Ayew (Ghana, Olympique de Marseille)
Foued Kadir (Algérie, Valenciennes puis Olympique de Marseille)
Wahbi Khazri (Tunisie, Bastia)
Saber Khlifa (Tunisie, Evian-Thonon-Gaillard)
Nicolas Nkoulou (Cameroun, Olympique de Marseille)
Jonathan Pitroipa (Burkina Faso, Stade Rennais)
Alaixys Romao (Togo, FC Lorient puis Olympique de Marseille)
Alain Traoré (Burkina Faso, FC Lorient)
Palmarès du Prix Marc-Vivien Foé :
2012 Younès Belhanda (Maroc)
2011 Gervinho (Côte d'Ivoire)
2010 Gervinho (Côte d'Ivoire)
2009 Marouane Chamakh (Maroc)
Source: RFI


Lundi 13 Mai 2013 - 13:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter