Pikine-Banlieue dakaroise: Cheikh Mbaye battu à mort pas ses fils adoptifs



Pikine-Banlieue dakaroise: Cheikh Mbaye battu à mort pas ses fils adoptifs

A Pikine Darou, les populations n'en reviennent pas, après le passage à tabac de Cheikh Mbaye qui a succombé à ses blessures. Cet acte ignoble a été perpétré par les deux fils adoptifs du Sieur Cheikh Mbaye, chauffeur de taxi-clandoSuite à la bastonnade qu'il a subie, l'homme à la quarantaine souffrait de traumatismes crâniens graves. Ainsi, a rendu l'âme juste après son admission à l'hôpital. Pourtant, il était averti sur les menaces proférées par ses fils qui sont très connus dans le quartier.
 


Il y a quelques semaines, les deux fils adoptifs de Cheikh Mbaye avaient débarqué en compagnie d'une fille dans la chambre qu'il occupent avec leur mère. S'étant opposé à cela, une bagarre éclate entre lui et ses fils. Copieusement bastonnée, une première fois, le Sieur Mbaye saisit la police d'une plainte accompagnée d'un certificat médical. Les deux enfants sont ainsi arrêtes, mais ils avaient proféré des menaces qu'ils mettront à exécution dés leur sortie de prison. Dans la matinée du Mardi, quelque temps après leur élargissement, ils ont attendu que leur mère s'absente pour déverser leur colère sur leur père adoptif. Ils l'ont cogné, l'ont roué de coups avant de l'abandonner en piteux état. Secouru par les voisins, l'homme est acheminé au centre de santé puis à l'hôpital où il succombe.
 


La police a procédé à l'arrestation de MDiop, l'un des deux fils adoptifs présumés auteurs des coups mortels infligés à Cheikh Mbaye. Mis en garde à vue, MDiop a nié les faits, selon l'Observateur.



Jeudi 17 Avril 2014 - 12:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter