Piraterie maritime: un bateau détourné dans le Golfe de Guinée

Un bateau battant pavillon maltais a été attaqué par des pirates au large du Gabon dans la nuit du 14 au 15 juillet. Le Cotton dont les soutes sont pleines de carburant aurait été forcé de faire route vers le Nigeria avec ses 24 membres d’équipage



Le site pétrolier de Port-Gentil et les richesses du Golfe de Guinée attirent désormais les pirates. Creative Commons/AchilleT
Le site pétrolier de Port-Gentil et les richesses du Golfe de Guinée attirent désormais les pirates. Creative Commons/AchilleT

Selon un communiqué du gouvernement gabonais, le navire a été pris d’assaut nuitamment au large de cap Lopez, un site proche de Port-Gentil et du plus important terminal pétrolier du Gabon. Les pirates ont réussi à monter à bord du pétrolier et maîtriser les 24 marins d’origine indienne.

Les autorités gabonaises ont été alertées par le dispositif « Recherche et sauvetage », une structure relevant de l’Organisation maritime internationale. Au petit matin les garde-côtes gabonais ont lancé les patrouilles. Trop tard, les pirates avaient dérouté le navire vers le Nigeria.

« C’est la première attaque d’une telle gravité au large du Gabon » pointent les autorités, mais cela confirme que le Golfe de Guinée, riche en pétrole, minerais et bois, est devenu le terrain de prédilection des pirates après le Golfe d’Aden. Il y a moins d’un mois, les chefs d’Etat de la région se sont réunis à Yaoundé au Cameroun pour combattre cette nouvelle forme de criminalité, mais les moyens mis en œuvre seraient largement insuffisants.
Source: RFI



Jeudi 18 Juillet 2013 - 12:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter