Plainte contre Wade au Tribunal régional de Diourbel: 2 milliards de feu Serigne Saliou Mbacké en cause

Ladite plainte ne concerne en rien les dossiers Arcelor Mittal et Petro-Tim mais la Convergence des Jeunesses Républiques (COJER), section Touba dit avoir joint l'acte à la parole sur les deux (2) milliards que Wade doit au défunt khalife général des mourides.



L’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) vient de les mettre en garde. Ce, par la voix de son secrétaire général, Toussaint Manga en ces termes : «Force  est de constater que les membres de la  Convergence des Jeunes Républicains de Touba restent profondément traumatisés par l’accueil triomphal réservé au Président Abdoulaye WADE… ». La réponse du camp adverse n’a pas tardé. Il s’agit d’une plainte contre l’ancien président de la République. Plainte à l’actif du député, Abdou Lahat Seck dit Sadaga qui a saisi le tribunal régional de Diourbel.
 

A ce propos, la COJER Touba dit n’avoir fait que joindre l’acte à la parole. Il exige des explications au Pape du Sopi après, précise les apéristes « la sortie d’une autorité de Touba en 2011 ». A savoir que «Touba avait prêté une somme de deux (2) milliards au président Wade qui ne s’est depuis lors pas prononcé sur la question ». Ils se sont constitués «partie civile pour escroquerie et abus de confiance».
A suivre. 


Mercredi 17 Décembre 2014 - 19:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter