Plan Jaxaay: l'épée de Damoclès toujours au dessus d'Aida Ndiongue, 7e prorogation de l’instruction



Plan Jaxaay: l'épée de Damoclès toujours au dessus d'Aida Ndiongue, 7e prorogation de l’instruction
La commission d’Instruction (CI) de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) vient de prolonger, pour la septième (7e) fois, l’instruction du dossier Aïda Ndiongue concernant le plan Jaxaay. Une situation qui a courroucé les conseils de l’ex sénatrice libérale.

Ainsi, après sa dernière ordonnance de prorogation de soixante (60) jours en date du 27 juin dernier, le juge Cheikh Ahmed Tidiane Bèye et ses collègues ont été contraints de faire une autre prolongation (la 7e) pour les mêmes motifs.

Une décision qui se justifie par le fait que l’expert commis pour faire l’état des lieux sur les comptes de l’ex-sénatrice et procéder à l’audit des marchés publics gagnés par Aïda Ndiongue n’a toujours pas rendu son rapport. Et sans cela, les juges ne peuvent pas avancer dans leur travail.

Une situation qui irrite au plus point l’avocat de Aida Ndiongue, Me Jacques Ndiaye qui parle de d’une prorogation de ce dossier à la fois illégale mais aussi inhumaine, selon le journal Enquête.
 

Khadim FALL

Jeudi 1 Septembre 2016 - 11:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter