Plan Takkal : Aly Ngouille Ndiaye annonce sa disparition prochaine

Le ministre de l’Energie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, a indiqué mercredi que le gouvernement sénégalais envisage de proposer une alternative au Plan de restructuration et de relance du secteur de l’énergie dit plan Takkal.



Plan Takkal : Aly Ngouille Ndiaye annonce sa disparition prochaine
‘’Nous allons proposer autre chose. Ce qu’on est en train de faire n’est pas soutenable’’, a déclaré M. Ndiaye, lors d’une rencontre avec la presse. Il a tout de même rappelé que le plan Takkal reste ’’un plan d’urgence’’.

Rien que pour l’année 2012, le ministre de l’Energie et des Mines a indiqué que les pouvoirs publics devraient intervenir à hauteur de 115 milliards CFA pour ‘’maintenir le niveau des prix’’.

Il s’y ajoute que le Fonds monétaire international (FMI) a récemment manifesté ses préoccupations par rapport au plan, en soulevant de nombreuses questions, selon l’Agence de presse sénégalaise (APS).

M. Ndiaye a dit que le Plan Takkal ’’a déjà montré ses limites’’, avant d’ajouter : ’’ce plan d’urgence est loin d’avoir accompli sa mission. Les choix font l’objet de plusieurs questions’’.

Selon lui, le retard dans l’exécution de certains projets retenus dans le cadre du plan ‘’est déjà cher’’. A titre d’exemple, il a indiqué que la location des centrales a coûté ‘’plus de 60 milliards FCFA en 10 mois’’.

’’C’est un plan d’urgence appelé à disparaître. Le plan Takkal est appelé à disparaitre’’, a répété le ministre, soulignant que les solutions qu’il propose solutions sont risqués à long terme. Le plan Takkal a un coût prévisionnel de 1.900 milliards FCfa dont 300 pour la distribution et 126 pour le transport.


Jeudi 31 Mai 2012 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter