Pleurs de Serigne Bara Dolly Mbacké : A-t-il vu la défaite Wade ?

En cette veille de second tour, le Président de la fédération libérale de Touba semble ne plus être en mesure de contenir ses larmes. Le Mbacké-Mbacké pleure dès qu’il parle du Président Wade, son candidat naturel. Ses proches peinent, terriblement, avant de le consoler.



Pleurs de Serigne Bara Dolly Mbacké : A-t-il vu la défaite Wade ?
Qu’est-ce qui l’amène à pleurer si intensément ? Nul ne le sait encore. A-t-il peur de voir le candidat des Fal 2012 perdre son fauteuil dès le 25 mars prochain ? … A-t-il perdu tout espoir de ne pouvoir donner au Président sortant les pourcentages habituels ?...

Dans tous les cas, le marabout libéral ne cesse de formuler des prières pour que Wade rempile. Sa dernière sortie médiatique qui s’est faite, ce mercredi, a été empreinte d’émotion. «Que Dieu fasse la victoire de Wade ! Wade s’est fait des ennemis depuis qu’’il a affirmé à la face qu’il est talibé de Serigne Touba (il pleure de plus en plus). (Parlant à ses militants eu Président du comité électoral Abdou Lahad Kâ) Je vous en prie ! Ne ménagez aucun effort. Faites de sorte que tous les mécontents reviennent. Allez partout où c’est possible pour amener certains hommes politiques à rallier notre coalition».

Justement la coalition des Fal 2012 enregistrait ce mercredi des ralliements de responsables qui ont préféré quitter leurs bastions politiques que sont le PS, le Rewmi, L’APR, le parti Yaakar etc…
Mamadou Moustapha MBAYE
(APPEL)


APPEL

Jeudi 8 Mars 2012 - 13:15




1.Posté par MOR FALL le 13/03/2012 05:03
Serigne dé soufékkè seriniouna, nguir YALLAH rékk laye diooye ndakh YALLAH rékkakoye nior.
Le vréridique marabout, ne pleure que pour la cause d'ALLAH, car ce n'est que pou ALLAH qu'on peut l'atteindre. Les futulités et les basseses de ce bas monde telles que cette politique mondaine et nauséabonde (dirigée par ces vautours de wade et consors à coup de milliards et faisant fi des besoins vitaux des Sénégalais comme la santé, la nourriture et l'électricité) ne doivent pas l'affliger.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter