Polémique autour du sucre : la CSS dénonce une faiblesse de l’Etat envers les commerçants



Polémique autour du sucre : la CSS dénonce une faiblesse de l’Etat envers les commerçants

Le bras de fer autour du sucre s’intensifie de plus en plus. Après les menaces proférées par l’Union Nationale des Industrielles du Sénégal (UNACOIS), le ministre du Commerce, Alioune Sarr subit la rogne de la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS) qui envisage de boycotter la réunion convoquée ce lundi par le ministre qui veut faire le point sur l’approvisionnement en sucre du marché.
 
 
L’Etat du Sénégal va céder à la menace de l’UNACOIS. C’est du moins la conviction de la CSS qui estime que cette rencontre convoquée par Alioune Sarr vise à lâcher du lest pour faire plaisir aux commerçants. « Nous avons été briefés ce matin de la décision de l’Etat de lever les mesures de suspension et de mise à la consommation de tonnages de sucre, pour la plupart irrégulièrement déversés sur le marché. Cette décision prise pour satisfaire les commerçants de l’UNACOIS après leur chantage est révélatrice d’un plan concocté par certaines autorités pour créer un vrai faux problèmes du sucre et se donner de bonnes raisons de le régler et reprendre ainsi la main dans la gestion du dossier », suspecte un proche du groupe Mimran dans les colonnes du journal « L’as ».
 
 

Mamadou Sakhir Ndiaye

Lundi 17 Juin 2013 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter