Polémique sur la médiation pénale : Abdoul MBAYE défend Latif COULIBALY et tourne la page

Le débat sur la médiation pénale est clos selon le Premier ministre qui participait ce dimanche matin à une randonnée pédestre organisée par les enfants de troupe.



Polémique sur la médiation pénale : Abdoul MBAYE défend Latif COULIBALY et tourne la page
Abdoul Mbaye rappelle que « la médiation pénale est organisée par l’article 32 du code de procédure pénale, c’est quelque chose qui existe ». Il pense que c’est ce que le porte-parole du gouvernement a rappelé et le Premier ministre d’ajouter pour argumenter « le principe de la transaction existe aussi dans le code des douanes ». Mais il souligne que « le rappelait ne veut pas dire que c’est le choix fait par le gouvernement ». Pour le chef du gouvernement, « en ce moment de l’enquête parler de médiation pénale n’a pas de sens. C’est un débat clos, on poursuit les enquêtes et on laisse la Justice faire son travail ».

Notre confrère, la Rfm, qui a recueilli les propos du Premier ministre, a voulu avoir la réaction de Me El Hadji Diouf, l’avocat de l’Etat qui avait parlé de cette option après une audience avec le président SALL. Seulement, Me El hadji Diouf, n’a pas souhaité réagir à l’antenne, il continue tout de même d’assumer ses sorties sur cette affaire selon la radio dans son édition de midi.


Dimanche 10 Mars 2013 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter