Police nationale: Oumar Mall prend les rênes et fait de la traque des criminels son sacerdoce

La traque des criminels constitue désormais l’une des priorités de la Police nationale. C’est ce qu’a annoncé Oumar Maal, le tout nouveau Directeur de la Police qui a été installé dans ses nouvelles fonctions, ce matin, par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.



«Il faut pérenniser et renforcer les résultats déjà obtenus dans la sécurisation des personnes et des biens, en général et en particularité, la lutte contre la criminalité, le trafic et l’usage de drogue, les migrations irrégulières, les cybers crimes, la gestion démocratique des foules et l’amélioration de la mobilité urbaine». Ce sont les premiers mots d’Oumar Maal, en tant que Directeur de la Police nationale. C'était  ce matin, lors de son installation dans ses nouvelles fonctions par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.
 
Le successeur d’Anna Sémou Faye compte, pour y arriver, sur ses troupes, mais avec le soutien de la population, avec qui il entend renforcer les liens  avec la Police nationale : «Je compte inscrire mon action, dans le cadre de la gouvernance sécuritaire de proximité. L’action que j’inscris en lettres capitales et que je prononce tel un leitmotiv, consacre et consolide, une union de raison et de cœur entre les populations sénégalaises et leur police nationale.
 
Mais l’ancien Directeur de la Sécurité publique est conscient de l’énormité de la tâche qui l’attend et se dit confiant quant à l’atteinte de ses objectifs car les moyens et les effectifs nécessaires seront déployés pour sa réalisation : « Certes, les défis sont réels et nombreux, mais notre engagement demeurera constant et soutenu pour anéantir le sentiment d’insécurité. Le dispositif sécuritaire reposera sur un plus large maillage du territoire en phase avec l’Acte 3 de la Décentralisation. La criminalité sera combattue pour l’instauration d’un cadre de vie salubre, tranquille, propice à la paix sociale et économique», a-t-il martelé.
 
Abdoulaye Daouda Diallo quant à lui, est convaincu que M Maal est l’homme de la situation, parce que, déclare-t-il : «la rigueur, la compétence, l’efficacité, la loyauté, la responsabilité, la lucidité et la rigueur sont ses principaux qualificatifs».
 





Ousmane Demba Kane

Mardi 20 Octobre 2015 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter