Politique de territorialisation : «On ne peut pas parler d’audit des conseils des ministres délocalisés», Assane Samb

Il y a un vice de forme sur ce que le président de la République, Macky Sall, appelle «audit» de sa politique de territorialisation. C’est du moins de l’avis du journaliste analyste politique, Assane Samb, pour qui il serait plus approprié de parler de revue ou d’évaluation dans le cadre des conseils des ministres délocalisés.



Politique de territorialisation : «On ne peut pas parler d’audit des conseils des ministres délocalisés», Assane Samb
 «L’audit est un terme technique qui renvoie à l’examen de tout ce qui est organisation de ses conseils», informe le directeur de publication du quotidien Rewmi, Assane Samb qui considère que : «parler d’audit des conseils des ministres délocalisés, est inapproprié».    

 D'ailleurs, il ne comprend pas «Ce qui l’a poussé (le Président) à parler d’audit», car trouvant plus logique de procéder à une évaluation des conseils des ministres délocalisés.

En l’en croire, il semblerait que les promesses faites par le Président Macky Sall lors de sa tournée territoriale, n’ont pas été respectées dans beaucoup de zones. Et, s’il s’agit des milliards annoncés à Dakar ou ailleurs, ce ne sont que des prévisions budgétaires, il s’agit de projection,mais «ils n’ont pas d’argent dans leur poche», souligne-t-il.

Selon le journaliste politique : « si le président parle d’audit, je pense qu’à mon avis, il est passé carrément à côté». «Je pense qu’il s’agit d’une simple évaluation, de faire le bilan, de voir qu’est ce qui a été fait et ce qui n’a pas été fait et bien sûr, de ce qu’il faut rectifier», précise-t-il.  

«Cela me semble exagéré de parler d’audit, d’autant plus que le Président ne peut pas lui-même faire sa propre opération d’audit», avance-t-il dans les ondes de Walfadjri.   

Aminata Diouf

Jeudi 15 Septembre 2016 - 13:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter