Popenguine : La gendarmerie donne son numéro vert et appelle les populations à…

La 128ième édition du pèlerinage marial de Popenguine se passe cette année dans un contexte où la menace terroriste est présente dans tous les pays. C’est ce qui a poussé la Gendarmerie nationale à déployer un dispositif impressionnant. Mais elle exhorte aussi la population à collaborer pour parer à toute éventualité.



Popenguine : La gendarmerie donne son numéro vert et appelle les populations à…
 
«La mission de cette année requiert une grande vigilance. Il s’agit pour nous de maîtriser le flux de personnes et de véhicules sur tous les axes routiers afin d’entraver la liberté d’action des délinquants et de déceler toute activité suspecte ». Ces propos sont du Lieutenant-colonel Adama Guèye de la Gendarmerie qui revenait sur le dispositif mis en place pour permettre aux pèlerins de cette 128ième édition du pèlerinage marial de Popenguine, de s’acquitter de leur acte de dévotion en toute quiétude.

 Mais ce dispositif requiert aussi la collaboration des populations. D’où l’appel lancé par l’homme en bleu : «En complément de l’action des forces de l’ordre, nous sollicitions le concours des populations à l’effort de renseignement en faisant appel systématiquement au poste de commandement en cas de constatation suspecte ou pour faire lever un doute, un comportement suspect, un colis abandonné… A cet effet, le numéro vert de la Gendarmerie nationale est le 800 00 20 20. L’appel est balancé directement au poste de commandement opérationnel qui est actuellement à la Brigade de Popenguine », informe-t-il.

Et le gendarme de conclure : «Il y a beaucoup de gendarmes en civil qui sillonnent la ville et qui sont prêts à intervenir au cas échéant. Nous sommes dans un contexte international marqué par la persistance de la menace terroriste donc, à partir de là, il faut une approche globale. Cette approche globale requiert l’action des forces de l’ordre qui sont les forces régaliennes pour intervenir, mais également l’action des populations qui sont les principales bénéficiaires de notre offre sécuritaire, pour qu’ensemble, nous puissions développer la résilience pour faire face à toutes les menaces».
 
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 15 Mai 2016 - 13:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter