Poponguine: Macky à coeur ouvert avec les DG, le groupe Bin Laden l'absent le plus présent



Séance de travail entre le président Sall et ses Directeurs généraux, hier à Poponguine. Ainsi de 11 à 21 heures, les Directeurs généraux ont respecté la consigne du Chef de l’Etat, donnée dès le début de la rencontre : « Parlez moins de ce qui a été réussi. Dites ce qui reste à faire ». Une occasion pour ces hôtes de d’ouvrir leur cœur et d’exposer surtout leurs difficultés. Devant certaines plaintes, le Chef de l’Etat a été offensif, appelant les Directeurs généraux à faire preuve de plus d’efficacité et d’efficience.

La question du conflit qui oppose le groupe Bin Laden au sujet de la construction de l’Aéroport International de Blaise Diagne de Diass (AIBD)  est un prétexte pour Macky Sall de lancer le mot d’ordre après qu’il ait regretté ce genre de situations qui aurait pu être évité. « Il faut accompagner l’Etat dans ses prises de décision et dans la signature des contrats », enjoint-il.
 

La transition est vite trouvée pour le président Sall de gonfler ses « hommes ». Son propos est sans équivoque, il appelle les Directeurs généraux à ne pas hésiter devant les intérêts du pays. «Prenez vos responsabilités. Tant que les décisions vont dans l’intérêt du pays, prenez-les… », exhorte le Chef de l’Etat, selon un compte rendu du service presse la Présidence.

Pour mettre à l’aise ses hôtes, le successeur de Wade a « banni » tout acte protocolaire. Le chef de l’Etat en tee-shirt et pantalon, les Directeurs généraux ont dû enlever leur veste et cravate et pour que ces derniers soient à l’aise dans leur communication, les ministres de tutelle n’ont pas été associés à la rencontre. 


Lundi 31 Août 2015 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter