Porokhane : Un gendarme atteint par sa propre arme en passant les menottes à un « baye fall »

Un gendarme en opération s’est tiré une balle dans la jambe en voulant passer les menottes à un « baye fall », samedi lors du Magal de Porokhane. Un drame frôlé de justesse…



Porokhane : Un gendarme atteint par sa propre arme en passant les menottes à un « baye fall »
Peu d’instants auparavant, le gendarme et d’autres collègues étaient en opération de sécurisation, comme c’est le cas à chaque événement du genre pour parer toute éventualité, mais aussi traquer les malfaiteurs qui ne manquent pas de profiter de ces rassemblements pour commettre leurs forfaits. Ainsi, attiré par une forte odeur de chanvre indien, le gendarme investit la maison d’où sortaient les effluves. Il y trouve une nuée de « baye fall » et entreprend une fouille au corps. C’est ainsi qu’après quelques personnes, il trouve par devers l’un des « baye fall » du chanvre indien.

Il passe une première main, tourne le « baye fall » pour passer l’autre main et pan ! Une forte déflagration fuse, le gendarme est atteint par sa propre arme. Rien n’est encore déterminé, mais au moment où le coup est parti, une chose cocasse s’est passée : le « baye fall » en a profité pour fuir. C’est ainsi que l’interpellé s’est fondu dans la nature avec les menottes autours de l’un de ses poignets. Aussitôt les autres gendarmes déferlent sur la zone qu’ils ratissent de long en large avant que le fameux « baye fall » ne soit de nouveau alpagué en même titre que deux autres congères.

Quand au gendarme blessé, ce sont les éléments des sapeurs pompiers qui sont venus l’évacuer. Acheminé d’abord sur Nioro pour des premiers soins, il a été évacué par la suite à Dakar.

Khadidiatou Penda Guindo (stagiare)

Lundi 3 Mars 2014 - 12:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter