Portabilité des numéros: L’Opération "toxu*" encore trés timide, Orange l'opérateur le plus lésé

La portabilité des numéros lancée en septembre par l’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) n’est encore un succès de librairie. Moins 4000 numéros ont pu être portés en quatre moins d’exercice. Cette opération «Toxu (déménagement)» lèse plus l’opérateur historique sénégalais. En effet 813 numéros ont quitté Orange tandis qu’à Tigo seuls 239 ont quitté le deuxième opérateur alors que pour le troisième en l’occurrence Expresso, ils sont 383 clients à se déporter vers un autre opérateur.



La portabilité des numéros préparée depuis de longue date et effective en juillet 2015 ne fait pas trop courir les usagers du mobile. Sur les 14 millions de clients que comptent l’ensemble des opérateurs avec un taux de pénétration de plus de 107%, seuls 4000 ont adhéré à l’opération «Toxu (déménagement)».
 
Dans les détails, on note que le nombre total de demandes de portage à 790. Il y a eu 813 numéros qui ont quitté l’opérateur historique alors que 372 clients ont rallié le réseau Orange.
 
Pour Tigo, la portabilité concerne 1552 numéros. 239 clients ont boudé le réseau de Sentel, par contre 702 nouveaux ralliements ou clients ont déposé leurs baluchons chez Tigo. Au total, Tigo a géré 3183 cas de portage.
 
Chez Expresso, il y a une sorte de balance. Là où on note 383 clients qui ont déserté ce réseau, 361 ont migré vers le réseau aux couleurs marron. Expresso ne tire pas tellement profit de la portabilité parce que 1435 cas sont traités et beaucoup d’erreurs sont notées.
 

Cette possibilité pour un abonné de changer d’opérateur, sans changer de numéro, a été une demande forte. Ainsi, dans le cadre juridique une Loi 2011 du 24-2011, est adoptée pour expliquer une démarche de la portabilité. "Aucun changement ne sera effectué sur vos contacts. Votre numéro ne changera pas, votre préfixe non plus. Vous serez juste le client d’un autre opérateur. Les deux premiers numéros ne changent pas, les suivants non plus », explique Mme Aïdara de l'Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP). 
 
Au cours de son exposé, cette dernière de faire savoir qu’« un délai pour porter son numéro ne doit pas dépasser les 24 heures quel que soit l’abonnement (Post payé ou Prépayé). Votre service sera interrompu pendant 02 heures, moment durant lequel vous ne pourrez pas être joint. Quand votre numéro sera activé sur le réseau de votre nouvel opérateur et que vous pourrez appeler les abonnés des autres opérateurs ». «Pour porter un numéro « postpaid », il faut juste s’assurer que votre contrat d’engagement avec votre ancien opérateur arrive à échéance. Cependant, vous n’avez pas besoin de résilier votre contrat, votre nouvel opérateur s’en occupera. Un délai de trois (03) mois est requis avant que vous ne puissiez porter à nouveau votre numéro. Vous devenez un client à part entière de votre nouvel opérateur. Votre relation client se passe maintenant exclusivement avec le nouvel opérateur. Vous pouvez aller directement vers l’opérateur chez lequel vous souhaitez aller, uniquement avec votre pièce d’identité. Au guichet, quelqu’un s’occupera de vous. Toutefois, si votre numéro n’avait pas déjà été identifié, vous ne pourrez pas porter votre numéro », ajoute-t-elle. 
 
Selon Mme Aïdara, la portabilité permet de favoriser la concurrence et pour répondre aux besoins des clients. Elle a aussi donné en termes de statistique le nombre de numéros portés au niveau des différents opérateurs. 

 


Dimanche 20 Décembre 2015 - 10:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter