Positions de parlementaires sur l’arène nationale et la lutte



Positions de parlementaires sur l’arène nationale et la lutte
Les députés ont voté hier le budget du ministère des sports arrêté à la somme de 10 065 617 920 FCFA. Seulement la construction de l’arène nationale et la lutte sont souvent revenues dans les débats. Le journal l’As rapporte les positions de trois parlementaires.
Pour Cheikh Oumar SY, le site du technopôle est le dernier espace vert qui existe à Dakar et qu’il doit être privilégié. Il s’y ajoute que la construction de cette arène constitue un risque majeur vu qu’elle sera en plein milieu de la banlieue où résident plus de la moitié de la jeunesse dakaroise. Pour le député, en cas d’émeute, les forces de l’ordre auront un réel problème pour intervenir et assurer la sécurité des biens et des personnes.
Pour sa part Samba BATHILY pense que le site n’est pas approprié pour accueillir l’arène nationale, « ce site accueille des eaux de pluies ».
Plus catégorique, Samba Diouldé THIAM, réclame purement et simplement l’arrêt de la lutte avec frappe qui constitue selon lui un anti-modèle pour la jeunesse.


Mercredi 5 Décembre 2012 - 09:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter