Possible libération de Karim Wade : Mamadou Lamine Keïta flingue les opposants

Le maire de Bignona, Mamadou Lamine Keïta en veut à ceux qui s’opposent à la possible libération de Karim Wade. Il se dit très remonté contre ces derniers qu’il qualifie de pyromanes.



Le maire de Bignona n'a pas mis du temps pour répondre a ceux qui soutiennent que la libération de Wade fils par le Président de la République, serait trahir le peuple sénégalais. Selon Mamadou Lamine Keïta, il est hallucinant, dans une République, d’entendre des citoyens dire que le Chef de l’Etat ne doit pas exercer une prérogative qui lui est conférée par la Constitution. « Je suis révolté quand j’entends un ancien Premier ministre (PM) comme Abdoul Mbaye dire que ‘’libérer Karim  Wade, c’est trahir le peuple’’. Je me demande au nom de quel peuple il parle et Abdoul Mbaye veut quoi dans ce pays pour prétendre parler au nom du peuple », a-t-il d’emblée déclaré. Pour lui, le drame du Sénégal, c’est que ceux qui devaient se taire, "ce sont ceux-là qui passent tout leur temps à parler".
 
« Nous encourageons fortement le Président Macky Sall qui est en train de poser des actes forts pour l’apaisement du climat politique et social. Le pays en a besoin et c’est lui le maitre du jeu. Il ne doit accorder aucune intention à ces pyromanes qui veulent le distraire à travers  des déclarations qui cachent mal leur peur », soutient-il.

Il ajoute : « En vérité, ceux qui  n’avaient pas de fonds de commerce politique autre que l’affaire Karim Wade sont désemparés depuis l’annonce d’une probable libération de celui-ci».

A en croire M. Keïta, «j’ai suivi quelqu’un qui dit parler au nom de la M23 déclarer  prétendument que si Karim Wade est libéré, ils envahiront la place de l’Obélisque pour un second 23 juin. A ce dernier que je connais très bien, je voudrais dire que ce jour-là, ils verront devant eux d’autres sénégalais plus téméraires pour les chasser de la place de l’Obélisque».   


Jeudi 16 Juin 2016 - 11:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter