Post-Hcct : Thérèse Faye s’attaque à Khalifa Sall et Idrissa Seck

Thérèse Faye Diouf s’en est vivement prise hier à Idrissa Seck et Khalifa Sall. En effet, lors de la conférence de presse organisée par la Convergence des jeunesses républicaine, sa coordonnatrice est revenue sur les élections des hauts conseillers. Occasion pour elle de tirer sur Idrissa Seck qui les a boycottées, ainsi sur Khalifa Sall qu’elle accuse d’avoir traité les conseillers de Dakar de vendus.



Post-Hcct : Thérèse Faye s’attaque à Khalifa Sall et Idrissa Seck
«L’élection des hauts conseillers a permis de confirmer que le parti Rewmi n’a pas de leader car, l’appel au boycott de Idrissa Seck, patron de Rewmi, n’a pas été respecté  par les conseillers issus de son parti», a déclaré Thérèse Faye Diouf qui se prononçait sur le boycott par le président du Conseil départemental de Thiès de ces élections.

Selon elle, avec cet appel au boycott lancé par le président du Rewmi, ce dernier ne cherchait qu’à cacher le fait que, ne contrôlant que «3 communes dans le département de Thiès», il ne pouvait pas gagner ce scrutin.

Se tournant vers Khalifa Sall et ses partisans, la patronne de la Cojer les enjoint de présenter leurs excuses aux conseillers municipaux et départementaux de Dakar : «En agitant le concept d’achat de conscience, Khalifa Sall, Barthélémy Dias et Cie ont insulté les conseillers et ceux qui les ont élus »

D’ailleurs, conseille-t-elle au maire de Dakar et ses partisans : «au lieu de nager dans l’euphorie et la polémique », de «s’interroger sur l’effritement spectaculaire de leur score entre 2014 et 2016. A ce rythme, sa perte de vitesse sera marquée bientôt par un arrêt brusque».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 7 Septembre 2016 - 12:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter