Post Jeux Africains à Maputo : L’enfer des athlètes sénégalais



Post Jeux Africains à Maputo : L’enfer des athlètes sénégalais
Le calvaire des athlètes sénégalais dans la capitale mozambicaine est loin de connaitre son épilogue. Leur situation, loin de se décanter, s’empire de jour en jour. A Maputo, pour le compte des jeux africains, les athlètes s’étaient engagés dans un combat pour la revalorisation de leur prime journalière. Une revendication qui avait suscité quelques équivoques entre les sportifs et les responsables. A peine cette affaire réglée, raison d’ailleurs de leur consentement de retour à Dakar, un autre souci entre en jeu. Depuis vendredi, les athlètes sénégalais se trouvent bloqués à l’aéroport Jomo Kenyatta  de Nairobi, au Kenya. Ces derniers sont en souffrance, disent-ils, à l’aéroport Jomo Kenyatta, où ils sont coincés depuis quelques jours. « On galère depuis vendredi. On dort à même le sol et nous n’avons même pas la possibilité de prendre un bain. On mange mal, on dort mal. Les autres sont sur des chaises toute la nuit. Depuis deux nuits on veille », déplore sur les colonnes du « Quotidien », le président de la Fédération Sénégalaise de Cyclisme, Alioune Diop, par ailleurs porte-parole des athlètes. Sur les causes de ce martyre difficile à supporter, les athlètes sénégalais, toujours par la voix d’Alioune Diop accusent le ministère des sports de faire preuve de mauvaise gestion.


Lundi 26 Septembre 2011 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter