Post-législatives : Le Cored rappelle les règles à la presse



Post-législatives : Le Cored rappelle les règles à la presse

Le Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie (Cored) rappelle aux journalistes leur devoir de réserve devant la bataille des chiffres que se livrent à Dakar Mankoo Taxawu Senegaal et Benno Bokk Yakaar.
 

 
 

Les «gendarmes» de la presse, qui ont, à travers un communiqué, félicité les journalistes pour «leur rôle pour des élections libres et transparentes », les met aussi en garde contre toute substitution de fonctions des organes chargés de publier les résultats.
 

 
 

C’est dans ce sens que le Cored  demande aux organes de presse de « laisser les organes compétents faire leur travail et publier les résultats provisoires». 
 
 

L’organe dirigé par Bacary Domingo Mané a aussi invité les journalistes «à garder une posture équilibrée vis-à-vis des acteurs politiques». Car, «c’est comme ça que nous pouvons sauvegarder notre crédibilité et notre respectabilité qui doivent nous guider en tout temps et tout lieu ».   


Ousmane Demba Kane

Mardi 1 Août 2017 - 23:55




1.Posté par AZIZ le 02/08/2017 09:32
La sortie du CORED est totalement décalée. C'est de la pure fumisterie. On attendait mieux de cette structure, qui est un jouet entre les mains de Macky Sall. Tout ce que Macky Sall veut faire, à savoir museler la presse, il le fait faire par le CORED. Cet organe qui joue les gendarmes de la presse pour lé régime constate toutes les dérives de Macky Sall avec la complicité d'une partie de la presse abonnée aux espèces sonnantes et trébuchantes. De tout cela, le CORED se tait. Et on se lève pour nous parler de je ne sais quoi. Au lieu de dénoncer le déroulement de l'élection et traiter le fiasco électoral, le CORED fait semblant . de quels résultats parlez vous? Des résultats préfabriqués par le régime ? Arrêtez votre cirque et dénoncer plutôt la désinformation contre laquelle vous ne faites rien. Rien du tout. NADA. Le CORED doit avoir honte d'être un jouet de Macky qui le manipule à sa guise.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter