Poste de Commissaire sénégalais à l’UEMOA: El hadji Abdou Sakho tient Wade en échec grâce l’article 28



Poste de Commissaire sénégalais à l’UEMOA: El hadji Abdou Sakho tient Wade en échec grâce l’article 28
El hadji Abdou Sakho ne veut en aucun cas céder à Hadjibou Soumaré son poste de commissaire sénégalais à l’UEMOA. Malgré la sortie d’un décret présidentiel daté du 27 octobre 2011, nominant l’ancien premier ministre  du Président Abdoulaye Wade à cette fonction de l’institution monétaire ouest africaine, la prestation de sermon devant valider la nomination a été bloquée. El hadji Abdou Sakho qui aurait refusé de quitter son poste,  aurait saisi la Cour de justice de l’UEMOA. A cet effet, l’institution monétaire ouest-africaine a opposé à Wade l’article 28 de la charte de l’UEMOA. Par conséquent, les membres de la commission exercent leurs fonctions en toute indépendance dans l’intérêt général de l’union, en attendant que cette affaire soit réglée. Quant aux états membres, ils sont tenus de respecter leur indépendance. Le journal « L’observateur » rappelle qu’ en 2005, cette même décision a été prise par l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo pour démettre le représentant de son pays à l’UEMOA . Malheureusement ce dernier qui avait saisi la Cour de justice de l’UEMOA avait tout bonnement annulé la décision de Gbagbo.  Ce qui permet de délibérer que ce décret de Wade aussi risque d’être frappé de nullité.

Tapa Tounkara (Stagiaire)

Vendredi 4 Novembre 2011 - 16:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter