Pour Maradona, Messi est la victime

Diego Maradona vole au secours de Lionel Messi. Pour le champion du monde 86, la décision du Barcelonais, qui a annoncé sa retraite internationale à l'issue de la défaite de l'Argentine en finale de la Copa America, dimanche soir, permet de couvrir tous les problèmes qui gangrènent le football national.



Pour Maradona, Messi est la victime
"J’ai pris la décision d’arrêter la sélection. Ce n'est pas pour moi, c'est pour le bien de tous. On ne peut pas se contenter d’atteindre la finale et de ne pas la gagner." Une véritable onde de choc s’est propagée en Argentine. A l’issue de la défaite de la sélection en finale de la Copa America face au Chili (0-0, 4 t.a.b. à 2), dimanche soir, Lionel Messi a annoncé la fin de sa carrière internationale. Depuis, la mobilisation bat son plein pour tenter de convaincre le Barcelonais de revenir sur sa décision. Diego Maradona, en personne, a apporté sa pierre à l’édifice."Messi doit continuer avec la sélection, a lâché l’ancienne gloire du football argentin, dans un entretien à La Nacion. Il doit continuer parce qu’il est là pour rester et parce qu’il va aller en Russie (en 2018, ndlr) avec les conditions pour devenir champion du monde".

 Nous avons touché le fond 
Diego Maradona, à propos du football argentin


Dans son raisonnement, Diego Maradona va plus loin. Il place Lionel Messi comme une victime de la mauvaise gestion du football argentin et égratigne la Fédération nationale. "Ceux qui disent qu’il doit partir, ils le font pour que nous ne voyons pas le désastre dans lequel se trouve le football argentin, a-t-il détaillé. Ils le rendent responsable pour couvrir tout le désastre qu’ils ont fait au sein de l’AFA et aujourd’hui nous parlons de lui et pas d'eux. Ils cachent également que nous avons perdu deux finales consécutives contre le Chili qui, avec tout le respect du monde, ne vaut pas les Pays-Bas de 1974 (défaite 4-0 de l’Argentine en Coupe du monde, ndlr). En fait, à ce stade, je ne crois personne. J’ai la sensation qu’ils l’ont envoyé: « Vas-y et dis quelque chose pour nous sauver ». Ils l’ont laissé seul".
http://cdn.oas-eu1.adnxs.com/0/default/empty.gif
La Fédération argentine traverse une crise institutionnelle depuis plusieurs mois. La Fifa a nommé un comité de régularisation afin de gérer les activités quotidiennes de l'entité et d'organiser des élections avant le 30 juin 2017. "Cela me fait de le peine et me met en colère, a soufflé Maradona. Nous avons touché le fond. Ils ont laissé Messi seul et je ne le souhaite pas. Par conséquent, je vais parler avec lui pour lutter contre tous ceux qui l’ont laissé seul, du premier au dernier dirigeant, de Luis Segura (président démissionnaire de l’AFA, ndlr) à Juan Sebastian Veron"

football.fr

Ousmane Demba Kane

Mercredi 29 Juin 2016 - 10:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter