Pour la libération de Karim Wade, Me El Hadj Diouf implore Macky Sall.

Me El Hadj Diouf a abordé hier, la question de la libération de Karim Wade. Le leader du Parti du travail et du peuple (PTP) a profité de son temps de parole pour exhorter le chef de l’Etat à pardonner au fils de Me Abdoulaye Wade, ce qui se traduira par une grâce présidentielle.



Pour la libération de Karim Wade, Me El Hadj Diouf implore Macky Sall.
« Un président doit avoir le culte du pardon. Monsieur le président, on vous assure que vous êtes le roi des arènes, vous êtes le plus puissant. Le procès de Karim est fini. Donc, je vous demande de le gracier.
Ceux qui vous disent que quand il sortira, il va vous créer des problèmes se trompent. Karim est un Sénégalais comme les autres centaines de Sénégalais que vous avez graciés », a-t-il déclaré.
Et l’avocat de l’Etat dans le procès l’opposant à Karim Wade de poursuivre : « De deux, il est un fils unique d’un couple de vieillards, sa femme est décédée et n’a que des gamins comme enfants. Je vous demande de le gracier ».

Le parlementaire est aussi revenu sur les attaques des partisans du chef de l’Etat à l’encontre de ceux qui critiquent leur leader. Ce qui, à ses yeux, est impardonnable : «dans son entourage on cultive l’intolérance. On ne permet pas de critiquer l’action du chef de l’État. Ils doivent savoir que le président n’est pas Dieu. Il faut qu’ils arrêtent. Son entourage est intolérant et assez arrogant», fustige-t-il.   
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 29 Mai 2016 - 12:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter