Pour la première fois, une lionne a été observée en train d'élever un bébé léopard



Aucun cas de lionne ayant adopté un bébé d'une autre espèce n'avait été répertorié jusque-là. L'animal s'est sans doute attachée au petit après avoir perdu sa propre portée. Mais il se pourrait que cette belle histoire ne dure pas.

Un corbeau câliné par un chat, un chat s'occupant d'un bébé singe ou d'un écureuil... Les amitiés inter-espèces entre les animaux sont souvent fascinantes. Mais elles sont d'autant plus surprenantes quand elles impliquent des familles d'animaux connues pour leur codes sociaux très stricts, comme les lions.

Comme le rapporte The Guardian ce vendredi, une lionne vivant dans une réserve naturelle de Tanzanie a adopté un bébé léopard, à la surprise des personnels de cette zone de conservation de Ngorongoro. Ce spectacle unique a été observé mardi. C'est la première fois qu'une lionne est vue en train de prendre soin et de nourrir un bébé issu d'une autre espèce. La lionne, âgée de 5 ans et prénommée Nosikitok, a eu sa propre portée à la fin du mois de juin. Mais le personnel de la réserve ignore comment elle a rencontré le bébé léopard, sans doute âgé de trois semaines seulement, et comment ils se sont apprivoisés.

La lionne rendue vulnérable par la perte de sa portée

D'après Luke Hunter, qui préside un groupe de conservations des félins, Panthera, sa récente portée pourrait expliquer ce comportement étonnant, et son instinct maternel a sans doute joué.

"Elle est psychologiquement prête à prendre soin de bébés félins, et le petit léopard remplit les critères - il a presque le même âge que ses propres petits et est physiquement très proches d'eux", explique-t-il, cité par le journal britannique.
"C'est un cas vraiment unique. Il est fort possible qu'elle ait perdu ses propres petits, et qu'elle ait trouvé le léopard dans cet état de manque alors qu'elle était particulièrement vulnérable", analyse-t-il.
'Truly unique': lioness adopts and nurses leopard cub https://t.co/dGFzZCFxM1

— The Guardian (@guardian) 14 juillet 2017
Le reste de la troupe pourrait tuer le léopard

Mais comme il le souligne également, l'avenir de cette relation reste incertain. Même si la lionne continue de le nourrir, il y a très peu de chances pour qu'il soit accepté par le reste de la troupe, les lions vivant en famille. 

"Les lions ont des relations sociales très riches, dans lesquelles ils reconnaissent les individus par la vue et par les rugissements. Ils sont donc très bien équipés pour distinguer leurs petits des autres. Si le reste de la troupe trouve le petit léopard, il sera probablement tué", explique Luke Hunter.
Si le léopard parvient toutefois à atteindre un an ou un an et demi et devient adulte, il y a fort à parier qu'il adoptera un comportement de léopard, un animal plus solitaire que le lion.

"Son exposition précoce à la société des lions ne suffira pas à dépasser des millions d'années d'évolution qui ont équipé le léopard afin d'en faire le chasseur solitaire par excellence. Je suis sûr qu'il tracera son chemin", conclut Luke Hunter. 

bfmtv.com

Vendredi 14 Juillet 2017 - 15:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter