Pour le Cardinal Sarr, « faire preuve de bonne foi » est indispensable à la promotion de l’excellence de l’Ecole Catholique

Après avoir désigné l’enseignement catholique au sein de l’archidiocèse comme un « patrimoine diocésain », le Cardinal Sarr a affirmé : « Dans cette Institution, il est indispensable que nous fassions tous preuve de foi, de bonne foi dirai-je ». Il a fait cette déclaration devant les acteurs de l’enseignement catholique diocésain, réunis au Collège sainte Bernadette, le samedi 12 juillet, à l’occasion de la cérémonie du départ à la retraite de Estanislasse Diouf.



Pour le Cardinal Sarr, « faire preuve de bonne foi » est indispensable à la promotion de l’excellence de l’Ecole Catholique
L’Archevêque de Dakar a d’abord saisi l’occasion de cette cérémonie pour exprimer toute sa gratitude et sa reconnaissance au monde de l’enseignement catholique, pour leur collaboration positive et leur professionnalisme. Il les a aussi encouragés à « faire de cette collaboration positive et responsable, leur credo professionnel, à la lumière, et dans la logique de notre Credo de baptisés ».
 
Le Cardinal Sarr a, ensuite, continué son discours en déclarant : « Dans cette Institution, il est indispensable que nous fassions tous preuve de foi, de bonne foi dirai-je, en ayant toujours le souci d’en bannir toute sorte de recherche effrénée d’intérêts personnels ou familiaux, toute sorte d’égoïsme, mais aussi toute sorte de calomnies ou de médisances visant à faire obstruction au travail de l’autre, avec les conséquences inévitables d’assombrissement de l’image de cette Institution d’Eglise ». Pour lui, l’excellence de l’Ecole Catholique passe non seulement par la qualité des actions éducatives et des relations humaines, mais aussi à travers le caractère constructif des paroles, et même des sentiments. « C’est seulement ainsi que nous continuerons de donner à notre Ecole des chances de prospérer, et de demeurer toujours un maillon de qualité du système éducatif de notre pays », a-t-il estimé.
 
L’enseignement catholique au Sénégal depuis près de deux siècles
Enfin, Mgr Sarr a fait un rappel historique de taille, à savoir que c’est depuis les années 1820 que l’Ecole Catholique a commencé au Sénégal avec les Sœurs de Saint Joseph de Cluny à Saint-Louis. Et, depuis cette période « l’Ecole Catholique continue de représenter un maillon de qualité, dans le système éducatif sénégalais ».
 
oficom

oficom

Mercredi 16 Juillet 2014 - 17:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter