Pour mauvais service, la SONATEL traduite en justice par l’ASCOSEN

Des désagréments notés le 04 septembre dernier de 11h 04 mn à 12h 27 mn sur le réseau de la téléphonie mobile ORANGE ont provoqué le ras-le-bol de l’Association des Consommateurs du Sénégal (ASCOSEN) qui a saisi hier jeudi, d’une plainte l’Autorégulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), avant d’exiger la réparation du préjudice.



Pour mauvais service,  la SONATEL traduite en justice par l’ASCOSEN
Une lourde amende de l’ARTP plane sur la tête de la SONATEL. En effet, en dépit de son chiffre d’affaires de plus de 235 millions par an et un bénéfice croissant de plus de 35 milliards, le service offert par la société de téléphonie peine à satisfaire ses clients. Les abonnés d’ORANGE ont fait les frais dans la journée du 04 septembre 2012. Une situation qui a irrité l’Association consumériste au point de l’inciter à recourir à la justice.
 
Le président de l’ASCOSEN, Momar Ndao, faisant part de son indignation à nos confrères de « L’AS » dit ne pas comprendre qu’une compagnie qui engrange autant d’argent ne puisse pas respecter les termes du contrat qui la lie aux consommateurs, qui consiste à leur fournir le réseau de manière permanente.
 


Vendredi 7 Septembre 2012 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter