Pour un opposant, le colonel Ntsourou est victime d'un règlement de comptes

Au Congo-Brazzaville, l'affaire Ntsourou alimente la chronique. Le colonel Marcel Ntsourou, ancien numéro deux du Conseil national de sécurité est toujours en prison depuis son arrestation lundi chez lui à la suite de combats entre ses partisans et l'armée. Des affrontements qui ont fait 22 morts de sources hospitalières. En septembre dernier, le colonel Ntsourou avait été condamné à cinq ans de travaux forcés avec sursis dans l'affaire des explosions de Mpila le 4 mars 2012. Depuis, il s'était clairement opposé au pouvoir et avait notamment menacé de donner à la justice française des informations sur l'affaire du Beach. Pour l'opposant Guy Romain Kinfoussia, président de l'URD-Mwinda, le colonel Ntsourou est victime d'un règlement de comptes pour avoir refusé de porter seul le chapeau de l'affaire de Mpila.



Rue de Brazzaville. Photo: Jomako; source: Wikipédia
Rue de Brazzaville. Photo: Jomako; source: Wikipédia
Guy Romain Kinfoussia, président de l'URD-Mwinda
Cette histoire est un cas symptomatique d'un système en train de s'essouffler."

76___congo_b_son_kinfoussia_sur_ntsourou.mp3 76_-_CONGO_B_son_Kinfoussia_sur_Ntsourou.mp3  (472.12 Ko)



Dépêche

Vendredi 20 Décembre 2013 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter