"Pourquoi je pleure en prison", Thione Seck



"Pourquoi je pleure en prison", Thione Seck
Thione Seck a versé de chaudes larmes à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss. C’est hier, vers les coups de 14 heures que des artistes sous la houlette de Salam Diallo, Fallou Dieng, Ousmane et Kéba Seck (frères de Thione Seck) se sont donné rendez-vous devant les portes de la citadelle du silence pour appoter un soutien aux détenus et en particulier le lead vocal du groupe « Raam Daan ». « Nous sommes venus au nom de tous les artistes. C’est une idée de Salam Diallo et tous les collègues y ont adhéré même s’ils n’ont pu faire le déplacement en raison de leur emploi du temps chargé. C’est notre devoir en tant que petits frères,… », campe Fallou Dieng.

 
«Nous avons trouvé un homme serein, un croyant qui est dans de bonnes conditions. Thione est un guide , un grand monsieur dans ce pays. Il a tout à sa disposition. Rien ne lui manque », poursuit ce dernier de préciser dans les colonnes de « l’Observateur » que le père de Wally Seck  «a versé de chaudes larmes devant eux». «Je ne pleure pas parce que je suis en détention mais pour les difficiles conditions dans lesquelles beaucoup de détenus sont actuellement. Ce que j’ai vu à l’intérieur n’est pas beau à voir.


Des détenus qui n’ont même pas de quoi manger. Des gens qui sont restés pendant des années en prison sans être jugés… », explique Thione Seck.  


Vendredi 12 Juin 2015 - 09:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter