Pourquoi l’élection de 2012 est un «problème politique » selon Me Wade ?



Le secrétaire général national du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est ainsi prononcé dans un message transmis aux libéraux ; message par Cheikh Tidiane SY qui a présidé la réunion du Comité Directeur (CD) tenu hier. «Dans le cadre de l’affaire Lamine DIACK qui déclare avoir procédé au financement de l’opposition, il convient de préciser que le vrai débat réside dans le fait que de l’argent d’origine illicite a été injecté dans le processus électoral de 2012 qui a conduit à l’avènement du régime actuel », insiste l’ancien président.

Me Wade qui est loin d’en avoir fini, d’indiquer : «Dès lors, les Sénégalais sont en droit d’exiger que la lumière soit faite dans la mesure où ce financement effectué par Lamine DIACK pose non seulement la question de l’utilisation de l’argent de la corruption ‐ce qui est du domaine judiciaire‐ mais surtout celle de la légitimité même de l’élection présidentielle de 2012, qui est un problème politique, une affaire  d’Etat, des dispositions de notre Constitution ayant été violées ».
 
«Il est quand même curieux que nos éminents juristes qui débattent, en  ce moment, de la réduction de la durée du mandat présidentiel, ne se soient pas  posé cette question qui, pourtant, devrait nécessiter un débat de fond », pose le Pape du Sopi. 


Mardi 12 Janvier 2016 - 08:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter