Pourquoi le gouvernement turc manœuvre pour fermer l’école Yavuz Sélim



Pourquoi le gouvernement turc manœuvre pour fermer l’école Yavuz Sélim
Libération a appris de sources autorisées qu’Ankara manœuvre pour obtenir la fermeture de cet établissement très couru à Dakar. La raison est que Yavuz Sélim est contrôlée par le mouvement Gülen, du nom du prédicateur soupçonné d’être l’auteur principal du coup d’État avorté en Turquie. D’ailleurs, ce dernier est depuis hier, sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

Comme l’écrit ‘’Le Monde’’ de ce jeudi : «le mandat d’arrêt accuse l’ex-imam, exilé depuis 1999 en Pennsylvanie, d’avoir ordonné la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, qui a fait vaciller le pouvoir pendant quelques heures et abouti à la mort de 272 personnes. Le septuagénaire, autrefois un très proche allié du président Erdogan, a formellement démenti toute implication. Cette démarche ouvre la voie à une demande formelle d’extradition de la bête noire du président Recep Tayyip Erdogan auprès de Washington».

Selon toujours nos confrères : «les plus hauts responsables de Turquie ont déjà réclamé de nombreuses fois aux Etats-Unis l’extradition du «terroriste» Gülen. Ceux-ci ont demandé à Ankara de fournir des preuves de l’implication de M. Gülen dans la tentative de renversement du pouvoir. La Turquie a indiqué avoir déjà fourni à deux reprises des ‘’dossiers’’ sur le rôle de M. Gülen dans le coup d’Etat manqué. Le dossier de son extradition promet d’empoisonner durablement les relations turco-américaines».


Vendredi 5 Août 2016 - 15:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter