PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Pourquoi le procureur spécial, Alioune Ndao s'est dégonflé sur l'affaire DP World Dakar (les preuves téléchargeables)

La commission juridique du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) revient en détail sur les véritables motifs du réquisitoire du procureur spécial, Alioune Ndao demandant la levée de l’administration provisoire de DP World Dakar. Avec des documents contenus dans l’annexe de la réponse de Karim Wade à la mise en demeure du procureur, elle tente de prouver comment le gouvernement, le procureur Alioune Ndao, la Commission d’instruction de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) se sont complètement gourés. PressAfrik.com vous livre in-extenso la plaidoirie de Me EL Hadj Amadou Sall, patron de cette commission juridique du PDS ainsi que tous les documents qui s’y rattachent.



Pourquoi le procureur spécial, Alioune Ndao s'est dégonflé sur l'affaire DP World Dakar (les preuves téléchargeables)
Il a été annoncé dans la presse que le procureur spécial aurait fait et déposé un réquisitoire demandant la levée de l'administration provisoire de DP World Dakar, motif pris de ce qu'il est apparu du rapport mensuel de l'expert comptable, désigné administrateur provisoire que le bénéficiaire des dividendes serait DP World FZE et non DP World Dakar.
 
La vérité n'a pas été dite puisque le procureur spécial, tout comme le gouvernement du Sénégal, savait très bien dès le départ que Karim WADE n'est pas et n'a jamais été ni actionnaire, ni propriétaire directement ou indirectement de l'une quelconque des sociétés du groupe DP World. Qu'il n'a aucun intérêt dans une seule des sociétés du groupe.
 
Le gouvernement du Sénégal sait, le procureur spécial sait, la commission d'instruction également sait parfaitement que :
 
 
La société DP World FZE (cotée en bourse et contrôlée par le gouvernement des UAE) est la maison mère dont le siège est à Dubaï et est propriétaire à 100 % de
 
La société DP World ENAF-BV de droit néerlandais, enregistrée à  La Haye et dont le siège est à Rotterdam et qui est propriétaire à 100 % de
 
La société DP World West Africa enregistrée aux Iles Vierges Britanniques et qui est propriétaire à 100 % de
 
La société DP World Sénégal LTD enregistrée aux Iles Vierges Britanniques et qui est propriétaire à 90 % de
 
La société DP World Dakar SA, opérateur du terminal à conteneurs du port de Dakar, société de droit sénégalais, les 10 % restant étant, jusqu'à l'accord intervenu entre le Sénégal et DP World, la propriété du port autonome de Dakar.
 
Vous trouverez ci-joints les documents établissant la réalité de tels faits, documents au demeurant produits en annexes dans le mémoire en réponse de Karim WADE.
 
D'autres documents, tout aussi probants, seront communiqués le moment venu.
 
Dans ces conditions c'est tout à fait normal que les dividendes payés par DP World Dakar SA puissent être payés indifféremment à l'une quelconque des sociétés du groupe ou directement à la maison mère DP World FZE.
 
Il est temps de reconnaître que ni DP World ni AHS ne sont les propriétés de Karim WADE et que le gouvernement a fait fausse route, son dossier s'est écroulé et il ne reste que la fuite en avant dans le désir de règlement de compte politique de revanchards.

certificat_d__actions_nominatives.pdf Certificat d'Actions Nominatives.pdf  (475.29 Ko)
certificat_dp_world_west_africa_limited.pdf Certificat DP World West Africa Limited.pdf  (606.43 Ko)
registre_des_actionnaires.pdf Registre des actionnaires.pdf  (644.6 Ko)
unknown_parameter_value.pdf UNKNOWN_PARAMETER_VALUE.pdf  (596.4 Ko)


Jean Louis DJIBA

Lundi 5 Août 2013 - 09:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter