Poursuites contre Karim Wade: Assane Dioma Ndiaye dénonce les irrégularités



Très préoccupé par la procédure judiciaire déclenchée par la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) sur Karim Wade, Assane Dioma Ndiaye s'exprime à partir de sa page facebook et releve toutes les irrégularités de la procédure contre Karim Wade:

"Abstraction faite du bien-fondé ou non des faits et des incriminations, je me demande s'il est toujours opportun de persister par rapport aux poursuites engagées contre Karim Wade. La loi sur la CREI dit expressément sans dérogation possible que l'information ne peut pas excéder 6 mois. Autrement dit au bout de 6 mois la Commission d'instruction doit soit rendre un arrêt de non-lieu soit un arrêt de renvoi. Ceci n'étant pas le cas, l'information ouverte devient caduque.
 

S'agissant de la deuxième mise en demeure tous les spécialistes conviennent qu'il ne peut y avoir deux inculpations pour un même délit déjà visé. Il ne peut y avoir que des charges nouvelles. La première inculpation étant caduque, la deuxième non avenue, qu'adviendra des poursuites ? La première inculpation étant caduque, la deuxième non avenue, qu'adviendra des poursuites ?



Vendredi 4 Avril 2014 - 11:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter