Poursuivi pour crimes contre l’humanité : Hisséne Habré fixé sur son sort demain


Demain, lundi tous les yeux seront rivés vers le Palais de justice de Dakar qui abrite les Chambres africaines extraordinaires (CAE) ou est attendu le verdict du procès de l’ancien président Tchadien Hisséne Habré, cela après dix mois d'un marathon judiciaire qui a vu passer devant les juges témoins, la défense et la partie civile.



Poursuivi pour crimes contre l’humanité : Hisséne Habré fixé sur son sort demain
Démarré au mois de juillet 2015, l’ancien homme fort de Ndjamena sera fixé sur son sort demain lundi. Poursuivi pour crimes contre l’humanité, Hisséne Habré est accusé d'être responsable de la mort de plus de 40.000 personnes.

Malgré, la lourdeur des charges qui pèsent sur lui, Hisséne Habré, a tout au long de ce procès refusé de comparaître, ne reconnaissant ni la légalité ni la légitimité des chambres africaines extraordinaires. Ses avocats avaient refusé de plaider pour un client décrit comme silencieux et qui ne leur adressait pas la parole.

Mieux Hisséne Habré a observé le silence depuis l’ouverture de son procès, en dépit des lourdes accusations portées en se camouflant dans ses habits de couleur blanche.

Le juge Mbacké Fall a dans son réquisitoire demandé la perpétuité. Un verdict d’autant plus historique, que c’est la première fois qu’une juridiction africaine juge un ancien président africain. 

Khadim FALL

Dimanche 29 Mai 2016 - 15:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter