Poursuivi pour escroquerie portant sur 8,5 millions CFA : l’ancien maire de Yeumbeul traduit en justice

L’ancien maire de la commune de Yeumbeul Nord située dans le département de Pikine, Mamadou Lamine Diédhiou a été attrait, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour les faits d’escroquerie portant sur la somme de 8,5 millions de F CFA.



Les faits remontent au temps où l’édile de Yeumbeul en 2012 que le maire avait vendu quatre (4) parcelles pour un montant de 8,5 millions F CFA à un certain Ibrahima Mbengue et lui avait remis des actes administratifs.

Et, quelques temps après le début des travaux, les autorités en charge des questions foncières sont venues arrêter les chantiers. Informé le maire Diédhiou a pris l’engagement de lui restituer les parcelles prétextant une lenteur administrative.

Et, las d’attendre, Ibrahima Mbengue a porté l’affaire devant la justice pour récupérer ses terrains, lui qui a eu la désagréable surprise de constater que deux de ses autres parcelles que des agents municipaux lui avaient vendu, ont été reprises par le maire Lamine Diédhiou avant de les vendre à une autre personne, renseigne "Libération". 

Interpellé sur les faits qui lui sont reprochés, Mamadou Lamine Diédhiou a reconnu les faits avant d’ajouter que le changement à la tête de la mairie a favorisé un retard dans la gestion de ce dossier.
Mais qu’à cela ne tienne, il a demandé un délai de deux (2) mois pour régler cette question. S’agissant des deux (2) parcelles dont le plaignant fait allusion, il ajoute que c’est lui-même qui les avait attribuées à ses agents mais, ces derniers lui avaient clairement dit que le site est inondable, raison pour laquelle il les a attribuées à une autre personne.

Se sentant grugé dans cette  affaire la partie civile réclame, pour cause et préjudice confondus, la somme de dix (10) millions F CFA. Une affaire mise en délibéré jusqu’à mercredi.

Khadim FALL

Mardi 12 Juillet 2016 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter