Pr Baba Ly Sall-Ugb : «le débat sur la double nationalité peut s’avérer fâcheux si… »

Le Professeur de Droit constitutionnel, Baba Ly Sall pense qu’il est intéressant de poser le débat sur la double nationalité. Mais n’empêche, s’il a des connotations politiques, il peut s’avérer dangereux pour le pays.



Pr Baba Ly Sall-Ugb : «le débat sur la double nationalité peut s’avérer fâcheux si… »
En marge de la rencontre pour mettre sur pied la cellule universitaire locale chargée de réfléchir sur les Etats de l’Afrique unie, le Pr Baba Ly Sall s’est aussi prononcé sur la problématique de la double nationalité qui défraie la chronique. Et sur cette question il passe qu’il y a deux choses qu’il faut comprendre.

«Premièrement, ce débat sur la double nationalité, la bi nationalité, j’en ai entendu parler comme beaucoup d’autres. Je voulais juste dire que pour le cas du Sénégal, compte tenu de son histoire politique, du degré d’ouverture des Sénégalais, de la circulation qui a toujours existé entre ce peuple et d’autres peuples, agiter cette question et la connexer au politique, peut avoir des conséquences fâcheuses», a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : «La deuxième chose, ce n’est pas inintéressant de poser le débat  si on veut dire que l’élu doit se consacrer entièrement et exclusivement au peuple qui l’a élu, je crois que c’est bien de poser le débat. Mais c’est moins d’un point de vu instrumental que de mettre sur la table ce que l’élu a fait comme travail et comme résultat pour ceux qui l’ont désigné. C’est intéressant de ce point de vue-là».

Mais, quoi qu’il en soit, ce débat doit être posé selon le Pr Ly, mais en tenant compte de certains paramètres. «On ne peut pas à priori, être contre le fait que les élus soient exclusivement de nationalité sénégalaise, parce que dans d’autres pays aussi il y en a. Mais je veux dire que derrière ce mécanisme ou cette norme, il y a un objectif, un idéal et c’est cela qu’il faut mettre en place et essayer de le matérialiser, l’opérationnaliser  par des mécanismes objectifs», a-t-il conclu.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 14 Février 2016 - 12:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter