Pr Mamadou Diouf : «On ne doit pas régler les chose politiques à travers… »

Le Professeur Mamadou Diouf s’oppose fermement à la condamnation des hommes politiques. Selon l’enseignant à l’université Columbia, aux Etats-Unis, condamner des hommes et des femmes politiques pourraient pourrait susciter un déni de la justice justice, ce qui serait dommageable pour la démocratie sénégalaise.



Pr Mamadou Diouf : «On ne doit pas régler les chose politiques à travers… »
Condamner Oumar Sarr ou n’importe quel homme politique, ne fait pas avancer la démocratie. C’est l’avis du Pr Mamadou Diouf, professeur d’histoire à l’université Columbia : «On mélange la règle juridique avec la règle politique. On ne peut pas régler des problèmes politiques avec la règle juridique uniquement. Des questions politiques doivent se régler politiquement », a-t-il déclaré dans l’émission «Objection» de Sud fm.

Cette arrestation est contestée vivement par l’historien qui pense que : «Si on regarde pourquoi on a arrêté Oumar Sarr et les éléments qu’on a retenu contre lui, mais aussi dans quel contexte juridique ces questions ont été retenues ou soulevées, on est étonné par une chose, et c’est la même chose quand j’ai lu les discours autour du caractère constitutionnel ou non de certaine décision, c’est que j’ai l’impression qu’on mélange deux choses qui sont différentes».

M. Diouf est d’avis que les tenants du pouvoir doivent savoir raison gardée car : «Quand on a un problème politique, avec un homme ou une femme politique, on doit le régler politiquement, on ne doit pas le régler en utilisant à tort et à travers la loi, parce que c’est ça qui entraine, non seulement le déni de justice, mais aussi la perte de réputation et de crédibilité du système juridique qui en fait une institution essentielle de notre démocratie».

Ousmane Demba Kane

Dimanche 10 Janvier 2016 - 13:46




1.Posté par Leuk le 11/01/2016 15:17
Ca c'est notre Professeur adoré surtout pour sa perspicacité.
Nous avons raté les 10 premières minutes de l'émission. Mais nous allons tout faire pour l'écouter intégralement.
Cela dit, nous regrettons bcp ce qui se passe sous nos cieux actuellement. On ne s'attendait pas à ça, venant de ceux qui nous gouvernent et qui avaient tant suscité bcp d'espoir. Le pouvoir rend ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter