Pr Sankharé agite le drapeau blanc : « A toute la Ummah islamique, je présente mes excuses »

Il recule. Face aux multiples critiques contre son ouvrage : « L’islam et la culture grecque », la dernière émanant de la famille SY de Tivaoune qui par la voix du porte-parole du khalife général des Tidianes, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine l'a assimilé à un "aliéné mental", Oumar Sankharé présente ses plates excuses. Dans un communiqué, l’universitaire d’affirmer n’avoir jamais voulu porter atteinte ni à la religion, encore moins au Prophète Mohamed (PSL) : « A toute la Ummah islamique que cette situation a affectée dans leur foi et dans leurs convictions religieuses, à ma famille et à mes amis qui ont été incommodés par cette actualité, je présente toutes mes excuses. Mon intention n’était aucunement de porter atteinte à l’Islam ».



Pr Sankharé agite le drapeau blanc : « A toute la Ummah islamique, je présente mes excuses »
« Mon intention n’était aucunement de porter atteinte à l’Islam, au Coran et au Prophète (PSL) », dit d’emblée l’auteur de « L’islam et la culture grecque ». Un ouvrage qui a fait sortir de leurs gonds nombre de familles religieuses du pays car si Baye Mamoune a marché de Kossy, fief de Baye Niasse à Dakar tout pour amener le président de la République Macky Sall à réagir, Mban Gacce et l’ONG Jamra ont franchi le rubicon. En se constituant partie civile, les organisations ont décidé de porter-plainte. Ceci, en même tant que la sortie du porte-parole du khalife général des Tidianes, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine qui indique le Professeur ne mérite même pas qu’on lui accorde du crédit en raison de ses écrits blasphématoires dans la mesure où l’Islam est une religion où tout est clair. Cet individu est un aliéné, un fou ». A la suite du khalife général des mourides, lui-même, Serigne Sidy Makhtar Mbacké qui annonce la croisade contre l’ouvrage.


Autant de charges qui expliquent la reculade de l’universitaire qui, dans un communiqué, demande pardon. « A tous les musulmans de la Ummah islamique que cette situation a affectée dans leur foi et leurs convictions religieuses, à ma famille et mes amis qui ont été incommodés par cette actualité, je présente toutes mes excuses », dit Oumar Sankharé qui poursuit.


« Je réaffirme, comme j’ai déjà eu l’occasion de le faire, que je ne récuse aucunement le Coran qui est un message émanant du Tout-Puissant Allah ». Sans pour autant préciser, « je n’ai tenu aucun propos, dans l’ensemble de mon livre, qui remet en cause le statut de Mohamed (PSL) comme Prophète et Envoyé de Dieu. En tant que musulman, je le reconnais comme le Prophète qui clôt la prophétie. Je ne suis le suppôt d’aucun lobby islamophobe, encore moins le bras armé d’aucune organisation occulte anti-islamique ».
Pr Sankharé qui parle de récents ennuis de santé, de dire que l’absence d’assistance en ce moment le prouve à suffisance. 


Lundi 26 Mai 2014 - 10:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter