Préavis de grève: le Grand cadre section Mamadou Lamine Dianté déterre la hache de guerre

Le système éducatif en zone de turbulence. Le Grand cadre des syndicats d'enseignants section Mamadou Lamine Dianté dénonce le fait que les mesures annoncées lors de la rencontre avec le Chef de l'Etat au Palais de la République, ne connaissent pas un début d'exécution.



«Nous avons constaté pour le regretter que les mesures n’ont pas connu un niveau d’exécution satisfaisante aussi bien au niveau du ministère de l’Education nationale qu’au niveau du ministère de la Fonction publique. Et surtout au niveau de la Direction de la solde. Notre souci, c’est qu’il y a eu beaucoup de disfonctionnements dans la mise en place du personnel et qui a abouti dans les académies,… à des redéploiements intempestifs d’enseignants…

Au niveau du ministère de la Fonction publique, on a constaté qu’il y a plus de deux mois, on a pas eu de publication de nouveaux actes d’intégration et autres, nous avons également constaté au niveau du ministère de l’Economie et des Finances particulièrement au niveau de la Direction de la solde que les enseignants nouvellement intégrés ne sont pas mis en solde… », déclare le coordonnateur du SAEMS-CUSEMS (Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal) qui annonce sur la Rfm que la plénière de renouvellement se tiendra au début du mois de janvier et qu’un préavis de grève sera déposé. 


Mercredi 18 Novembre 2015 - 10:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter