Premier Conseil des ministres – Ibrahima Sall : « L’urgence, c’est de sauver l’école sénégalaise… »

Le Président Macky Sall a présidé ce jeudi, son tout premier conseil des ministres avec la présence de tous les ministres qui ont déjà pris fonctions et d’autres qui n’ont pas encore fait leur passation de service. Au sortir de ce conseil, le ministre de l’Education nationale, en l’occurrence Ibrahima Sall, a soutenu que « l’urgence, c’est de sauver l’école sénégalaise qui est en crise ».



Premier Conseil des ministres – Ibrahima Sall : « L’urgence, c’est de sauver l’école sénégalaise… »

« Nous allons être au service des populations, les servir au lieu de nous servir. Il (Macky Sall) l’a dit pendant la campagne électorale et il le prouve dans sa démarche, que nous allons suivre. Il l’a répété : sa principale préoccupation, c’est résoudre les problèmes des Sénégalais », indique Ibrahima Sall.

Il vient d’hériter un portefeuille ministériel qui est le plus surveillé par la population et le monde scolaire à la suite des grèves des enseignants. « Nous héritons d’une situation assez compliquée. Par nos compétences, nos capacités intellectuelles et notre parcours, nous serons à même de résoudre ces problèmes à moyen ou long terme. L’urgence, c’est de sauver l’école sénégalaise qui traverse une crise ».

Sur les ondes de la radio Rfm, le secrétaire général du Cusems (Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire) a affirmé que leur syndicat à bel et bien lever son mot d’ordre de grève. Car selon lui, le ministre de l’Education nationale a jugé « légitime leur action » et comme il n’a pas encore pris fonction, « il (Ibrahima Sall) ne peut pas prendre des décisions concrètes ».  

 



Jeudi 12 Avril 2012 - 20:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter