Premier League- 11e Journée : Chelsea douche (encore) les Reds

Bien que menés au score après 10 minutes, les Blues se sont imposés (2-1) à Liverpool et prennent leurs aises en tête du championnat.



Premier League- 11e Journée : Chelsea douche (encore) les Reds
Vingt-neuf points sur trente-trois possibles, sept points d'avance en tête de la Premier League... Ce Chelsea-là commence sérieusement à faire pâlir d'angoisse ses adversaires et ses poursuivants, et ce n'est pas Liverpool, battu à domicile ce samedi par les Blues (2-1), qui pourra nier ce constat. Pourtant, les Reds avaient de quoi être revanchards puisque ce sont ces mêmes Blues qui leur avaient barré la route du titre il y a quelques mois, avec déjà un succès (2-0) obtenu contre le cours du jeu par une équipe bis. Sauf qu'aujourd'hui, Chelsea reste bien calé dans son fauteuil de leader incontesté et Liverpool ne peut que constater les dégâts, avec une deuxième défaite à domicile cette saison qui devrait maintenir le club de la Mersey loin, très loin des cimes du championnat. 

Le match 

Pourtant, les premiers instants ont laissé croire que les Scousers pourraient entraver la marche en avant des Londoniens. Les premières minutes ont donné lieu à une vraie bataille au milieu, avec deux équipes qui ont souhaité accaparer le ballon. Et à ce petit jeu, c'est même Liverpool qui s'est d'abord montré le plus saignant. Après une première tentative qui a vu le cadre se dérober, le jeune Allemand Emre Can a été récompensé de son obstination puisque son deuxième tir, contré cette fois par Cahill, a pris à contre-pied Courtois pour l'ouverture du score (1-0, 9e). Mais la confiance qui habite actuellement ces Blues est inébranlable. Sans s'affoler, ils ont refait surface dans ce match, égalisant par... Cahill, qui a repris un ballon repoussé difficilement par Mignolet après une première tête de Terry (1-1, 16e). Dès lors, ce fut presque un modèle de maîtrise qu'ont affiché les hommes de José Mourinho, qui ont lentement mais sûrement resserré l'étau sur leur adversaire. 
N'hésitant pas à alterner jeu court et jeu long, contrôlant sans trop de soucis les temps de possession adverses, ils ont mis en joue des Reds improductifs et seulement dangereux sur des percées individuelles de Coutinho (26e) et Sterling (53e), dont les frappes ont été renvoyées par Courtois. Les pertes de balle de Liverpool ont été de plus en plus fréquentes et de plus en plus basses sur le terrain, notamment au coeur du match. Diego Costa, dont le duel avec Skrtel a fait des étincelles, a pu ajuster la mire avec plusieurs essais (29e, 37e, 51e), et son abnégation a été récompensée par un but. Sur l'action, 100 % espagnole, l'attaquant de la Roja a bénéficié de l'excellent travail d'Azpilicueta sur la gauche pour donner un avantage définitif à son équipe (1-2, 67e). Son 10e but en onze journées. De son côté, Liverpool n'a presque pas eu d'occasion d'y croire même si Cahill, encore lui, a été bienheureux de voir l'arbitre ne pas le sanctionner d'un penalty après un bras saillant au beau milieu de ses 18 m (89e). Chelsea continue son cavalier seul en tête de la Premier League, avec 9 victoires et 2 nuls, concédés à Old Trafford face à MU et à l'Etihad face à City. 
 

Lepoint.fr

Samedi 8 Novembre 2014 - 21:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter