Premier adversaire des Diables rouges au Mondial : Les Algériens ont de solides arguments



Ce samedi, l'Algérie, premier adversaire des Diables rouges au Mondial, a facilement battu l'Arménie.
Les Algériens ont de solides arguments
Ce samedi soir, les Algériens étaient chez eux au stade de Tourbillon où joue d'habitude le FC Sion local. Les partisans des Fennecs étaient venus en nombre et avaient pris d'assaut les 12.000 places disponibles. Visiblement, l'engouement pour la Coupe du Monde est immense chez eux.
Entre les chants, les ovations et les fumigènes, les troupes de Vahid Halilhodzic ont trouvé le temps de se montrer séduisantes face à une Arménie assez faible il est vrai. Du moins pendant quarante-cinq minutes. Emmenés par un Brahimi très actif, les Fennecs ont vite pris le large. Belkalem a ouvert la marque au quart d'heure, imité ensuite par Ghilas et Slimani.
Le deuxième acte se révéla beaucoup moins attractif. Halilhodzic accumula les changements et les Algériens se contentèrent de gérer leur avantage. Reste qu'ils furent rappelés à l'ordre dès le retour des vestiaires lorsque Sarkisov, à peine monté au jeu, trompa la vigilance de toute la défense. «Cette erreur est le résultat d'un manque de concentration de mes joueurs. C'est une lacune à laquelle je m'évertue de remédier », a déclaré le sélectionneur des Verts.
Ce dimanche, il doit, en principe, dévoiler sa sélection des 23 joueurs qu'il emmènera au Brésil. Mais il n'y a sans doute plus beaucoup de secret. Samedi, ils étaient 24 en Suisse romande et il se disait que Guedioura, en manque de rythme, devrait être le joueur écarté de la sélection.
Mercredi soir, l'Algérie, qui a installé son camp de base à Genève depuis jeudi, jouera encore un match amical contre la Roumanie. Ambiance assurée dans le stade de La Praille !

AFP

Dimanche 1 Juin 2014 - 12:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter