Premier vol et les premiers couacs pour le pèlerinage à la Mecque

Le premier vol pour les lieux saints de l’Islam a décollé hier à 4heures du matin de Dakar pour la Mecque et la seule fausse note c’est le risque qu’il y a de laisser 35 pèlerins en rade si rien n'est fait.



Premier vol et les premiers couacs pour le pèlerinage à la Mecque
Les premiers pélerins convoyés par la mission nationale ont décollé hier vers 4heures du matin pour la Mecque. Et, malgré les assurances de la commission nationale sur la bonne organisation du hadj des couacs existent car 35 pèlerins risquent de ne  pas remplir ce cinquième pilier de l’Islam. Des ratés imputés aux convoyeurs privés et, selon le Directeur administratif et financier du commissariat général au pèlerinage, « le commissaire général au pèlerinage prendra toutes ses responsabilités dans ce dossier ».

Pour  M. Cheikh Abdou Ndiaye, «les pèlerins inscrits légalement n’ont pas à s’inquiéter, ils auront leur visa et effectueront leur hadj, pourvu que les voyagistes privés prouvent qu’ils sont en règle. Toutes les dispositions seront prises pour qu’aucun pèlerin ne soit laissé en rade cette année », tient-il  à rassurer.

Mais en dépit des assurances du DAF les 35 pèlerins sont  désemparés et appellent les autorités étatiques à intervenir pour trouver une solution à leur  situation. Venu représenter le Chef de l’Etat, le ministre de la Gouvernance locale  Abdoulaye Diouf Sarr a appelé les pèlerins à la discipline et au respect des préceptes de l’Islam.               

Khadim FALL

Mardi 8 Septembre 2015 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter