Première édition du Festival Jazz à Gorée



L’association «Crescendo» ambitionne de placer  la ville de Gorée, mémoire de la traite négrière en Afrique, les 21, 22, et  23 mars 2014, au cœur du jazz à travers son projet international dénommé : «Festival Jazz à Gorée». Les initiateurs qui faisaient face à la presse hier à l’hôtel Novotel  ont décliné l’objectif du festival qui reste, entre autres, la promotion des artistes sénégalais, le soutien à la création et au développement local, le renforcement de la politique culturelle, le rayonnement international de Gorée, Dakar et Sénégal.

Selon les initiateurs ((Hervé Samb, Alioune Diop,Cheikh Lô  et Ouza Diallo), ce projet de «Festival Jazz à Gorée» va avoir des innovations majeuresavec un événement culturel d’envergure et sera basé sur des rencontres et des échanges. L’objectif aussi est de faire la promotion des artistes sénégalais, le soutien à la création et au développement local. Pour le conseil municipal de Gorée, le projet s’inscrit  dans un renforcement de la politique culturelle locale et une revalorisation de la scène musicale sénégalaise  dans le contexte ouest africain (Mali, Gambie, Cote d’ivoire…)

Toujours selon les initiateurs, le festival présentera une programmation alternant performances d’artistes  locaux en première partie et production d’artistes internationaux  en tête d’affiche. Afin de renforcer la dynamique d’échanges interculturels et les transferts d’expériences, les artistes internationaux et sénégalais participant au festival proposeront des ateliers de perfectionnement en faveur des musiciens locaux.  Ce festival se déroulera du mardi vendredi 21 mars au dimanche 23 mars chaque soirée sur une scène unique.

Cette conférence de presse a vu la présence du représentant du chaloupe de la traversée Dakar-Gorée car les retombées positives seront très visibles pour cette dernière et pour l’île de Gorée et plus généralement pour le Sénégal tout précisant la présence sur place d’une clientèle internationale amatrice de Jazz et soucieuse de découvrir la culture sénégalaise sous ses différents aspects : (la musique, la gastronomie, le patrimoine naturel et culturel etc).

Au-delà de l’image, soutiennent-t-ils, des retombées économiques importantes  sont à envisager dans le secteur marchand de l’île de Gorée et de la région  de Dakar. De manière générale, c’est l’image même de la destination touristique Sénégal qui sera renforcée selon le conseil municipale Les initiateurs projettent un parfum culturel national et sous régional en dévoilant les noms de quelques artistes comme Thione Seck  Oumou Sangharé tout en précisant aux journalistes que le festival est organisé sous le haut parrainage de Harry BELAFONTE.



Mardi 10 Décembre 2013 - 11:57




1.Posté par demba guissse le 12/12/2013 20:49
bonjour je mappele demba guisse je suis artiste chanteur jai vu le festival c' est une tres bonne iniciative et jaimerai participé comme artiste chanteur merci.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter