Préparatifs de la CAN des moins de 20 ans : "On doit accélérer le rythme", Augustin Senghor



Me Augustin Senghor, le président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF), a jugé "assez lent" le rythme des préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans prévue au Sénégal en mars prochain. "On doit accélérer parce que le rythme avec lequel les choses avancent peut-être très préjudiciable au respect du cahier de charges", a recommandé le président de la FSF. Le Sénégal a été choisi pour abriter la CAN des joueurs âgés de moins de 20 ans. Mais la question des infrastructures et du financement de cette compétition se pose toujours avec acuité, selon Me Senghor, qui est vice-président du comité d’organisation de la CAN des moins de 20 ans.  "Il y a un véritable souci. Et c’est la parole du Sénégal qui est en jeu", a souligné le président de la FSF qui parle de "véritables soucis" en ce qui concerne le stade Caroline Faye de Mbour, qui accueillera des matchs de la compétition.

 
D’ici à mars prochain, le stade Léopold Sédar Senghor de Dakar répondra aux normes requises pour abriter la CAN des moins de 15 ans, a-t-il assuré. Mais le stade Caroline Faye doit être rénové, sa capacité d’accueil et ses fonctionnalités augmentées, suivant les recommandations de la Confédération africaine de football (CAF), a rappelé Me Senghor. A son avis, il est temps d’accentuer le rythme des préparatifs, avant qu’il ne soit trop tard."Dans deux mois, il serait peut-être tard ", a-t-il averti.
 

La CAF avait dépêché fin mai le Malien Amadou Diakité pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux en cours dans les infrastructures sportives retenues pour abriter la CAN des moins de 20 ans. Le plénipotentiaire de la CAF avait, dans le cadre de sa mission, été reçu par Aminata Touré et Mbagnick Ndiaye, qui étaient respectivement Premier ministre et ministre des Sports et de la Vie associative.
APS


Jeudi 10 Juillet 2014 - 18:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter