Préparation des jeux africains de Maputo : les « Lionnes » qui ne décolèrent pas, passent à la vitesse supérieure

Toujours en colère contre les mauvaises conditions de préparation des jeux Africains de Maputo (Mozambique), l’équipe nationale féminine de Basket du Sénégal est passé à la vitesse supérieure dans son mouvement d’humeur entamé hier.



Préparation des jeux africains de Maputo : les « Lionnes » qui ne décolèrent pas, passent à la vitesse supérieure


Après avoir dénoncé les mauvaises conditions de préparation allant à des problèmes de santé et non paiement de leurs assurances ainsi que le non remboursement des billets d’avion,  Ndèye Diola et cie ont boudé la séance d’entraînements.

Ce matin, elles ont pris leur petit-déjeuner pour retourner tranquillement dans leurs chambres.

D’où elles ne comptent pas sortir tant que les dirigeants ne les auront pas satisfaites.

« On a voulu mettre les points sur la i mais à chaque fois qu’on avait des objectifs on n’arrivait pas à les atteindre dû à un manque de professionnalisme, on peut dire parce qu’on est en regroupement depuis près de deux (2) mois et on a toujours des perdiums non payés.  Chacune d’entre nous est soutien de famille. On est des professionnelles, on a signé des contrats avec beaucoup d’équipes et pourtant on a déjà perdu deux mois de salaire entre août et septembre pour l’équipe nationale du Sénégal. On a nos assurances sur nos personnes qui n’ont toujours pas été prises en compte, nos billets pas encore remboursés raison pour laquelle, on a voulu dénoncer tout ça. Il ya un minimum quand même quand je pense qu’on est là pour faire honneur au drapeau national», rugissait Ndeye Diola Ndiaye hier.


Mercredi 11 Septembre 2013 - 14:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter