Préparation du XVe Sommet de la Francophonie:Jacques Habib SY offre un gré à gré de 2,5 milliards aux Belges



Pour la quatrième fois, la délégation générale de la Francophonie vient d’offrir un  marché de gré à gré à une société étrangère après avoir discrédité la capacité des entreprises communautaires auprés de l’Agence Nationale de Régulation des Marchés Publics (ARMP). Pour cette fois-ci, c’est studiotech SA, propriété de Rudof Mecs qui se taille  un montant de 2.526.044.112 de F CFA sans le moindre appel d’offre.


Le doute sur la discrimination des entreprises locales  sur les gros marchés de la délégation générale de la francophonie se confirme de plus en plus. Ce marché a été cédé aux belges sans le moindre appel d’offre pour la livraison de matériel pour renforcer la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS) lors du sommet, le transfert de ce matériel sur le site de Diamniadio et la formation des techniciens . Le motif évoqué toujours par Jacques Habib SY et Cie pour faire passer ses marchés restent l’urgence. Pour avoir l’accord de l’ARMP, la délégation jure selon "libération" que le budget relatif à l’acquisition de ce matériel n’a été validé qu’en fin mars 2014 à travers le budget événementiel de la Délégation général pour l’organisation du XVe sommet de la francophonie.


Samedi 31 Mai 2014 - 11:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter